Histoire de mode : les T-shirts vraiment décalés de Jacques et Julien

T-shirt1

• 10 septembre 2015

Une histoire d’amour entre Jaques et Julien

Pas assez d’originalité à votre goût dans les T-shirts industrialisés ? Vous allez peut-être découvrir votre bonheur avec nos Suisses du jour. « On ne trouvait pas ce qu’on voulait donc on a décidé de les faire nous-mêmes ». C’est après cette constatation en 2006 que deux Biennois créent leur marque Jacques et Julien ; un projet entrepris en parallèle à leur travail respectif, même pas peur ! Le logo, une ancre de marin, représentée par deux J : simple, mais efficace !

Jacques et Julien, c’est une histoire qui remonte loin ; plus de 22 ans d’amitié. Un lien qui a été forgé et entretenu autour du snowboard. En effet, les deux amis ont écumé nos montagnes ensemble, en enchaînant camps et compétitions, jusqu’à arrêter leur carrières sportives au même moment à la fin des années nonante. C’en est presque mignon ! La vie de snowboardeur, c’est bien cool, mais les deux compères assurent leurs arrières et poursuivent chacun une autre carrière professionnelle – bien différente et moins physique. Jacques fait des études d’art à Bienne puis part dans la niche du graphisme, Berlin, pour effectuer des stages dès 2005. Il prévoit d’y rester une année mais Berlin est si dynamique qu’il y reste huit ans. Il ouvre une boîte de graphisme avec son amie, du nom de… Jacques et Brigitte.

Quand tu trouves un filon pour nommer ton entreprise, tu le gardes ! Julien a, de son côté, fait un apprentissage en génie civil, mais ne travaillera finalement jamais dans son métier. Il intègre la boutique familiale en 1998, l’Alabama, que ses parents lègueront à son frère et lui-même en 2012.

T-shirt4

Un projet pour rester en contact entre Berlin et Bienne

Jacques et Julien lancent donc leur marque alors qu’ils se trouvent dans deux pays différents « pour rester en contact », selon leurs dires. La distance n’est plus un problème dans notre monde, avec les moyens de communication et de déplacement existants. La communication est primordiale – on ne le répétera jamais assez – et ils se rencontrent donc à de multiples reprises à Berlin comme à Bienne, mais ils utilisent aussi Skype. Le but : faire du brainstorming régulièrement pour trouver des idées pour le graphisme de leurs T-shirts. Par la suite, c’est Jacques qui met en place le visuel et Julien qui s’occupe de la vente, une complémentarité parfaite pour créer une marque d’habits.

Les deux amis sont férus de mode, et une mission périlleuse a été de trouver la coupe idéale de T-shirt et le bon imprimeur. Après des recherches en Suisse, en Chine, au Portugal et en Turquie, c’est à Berlin qu’une petite imprimerie au bas de la rue de Jacques fait leur bonheur. Pourquoi chercher loin quand la solution est, littéralement, en bas de chez soi ! L’imprimeur travaille directement avec un fabricant de T-shirts, puis imprime le graphique. Une solution pratique, car elle permet à Jacques de contrôler régulièrement la production. Les T-shirts sont en coton biologique et sont fabriqués au standard GOTS. Depuis le retour de Jacques à Bienne, en 2013, ils cherchent éventuellement un nouvel imprimeur dans la région (si tu nous entends, fais-signe!).

Mais qu’importe les changements, le prix des T-shirts n’a jamais augmenté. Pour cela, il a fallu mettre en place les moyens du bord. C’est par exemple Julien qui cousait l’étiquette avec le logo sur chaque T-shirt, le soir après le travail, et ceci jusqu’à peu. Maintenant, c’est un atelier protégé pour personnes handicapées qui fait ce travail. Une idée noble!

T-shirt1

Du graphisme mêlant humour, sport et Suisse

Créer une marque n’est pas une chose facile. Les deux entrepreneurs ont d’ailleurs eu des expériences assez compliquées, avec par exemple un mauvais imprimeur qui faillit causer leur perte. De plus, il est toujours difficile de faire produire pour une petite quantité. Mais depuis, la production est repartie de plus belle et la vente s’est centrée sur le magasin Alabama à Bienne et internet. Les deux amis ont toujours aimé créer des graphismes liés à l’actualité, au sport, et à notre pays, toujours avec humour. En effet, un nombre important de T-shirts arbore le thème des sports de neige ou de nos montagnes, comme notre fameux Cervin. Une réédition du T-shirt Matterhorn serait d’ailleurs bien d’actualité avec la fête des 150 ans de la première escalade. Alors les gars, au boulot !

Jacques étant Suisse-allemand et Julien Romand, la marque est un petit Rostigraben à elle toute seule. À l’instar de la mode alimentaire d’aujourd’hui, la nouvelle collection se focalise sur un graphisme local. La dernière collection fait la part belle à une montagne de la région du Seeland, qui est un peu la tour Eiffel de cette contrée : le Chasseral. « On en est pas peu fiers », comme le démontre l’un des T-shirts, le Chasseral reste bien plus haut perché à 1721m que la tour Eiffel avec ses 324m. Les deux amis sont papas depuis un petit moment déjà, ils ont donc en tête une future collection d’habits pour les enfants. N’oubliez pas de nous en informer !

Si vous désirez vous procurer de suite un T-shirt de la marque, n’hésitez pas à visiter leur site – graphiquement complètement barré – et passer commande sur leur compte Facebook. Et si vous aimez bouger, allez faire un tour par le Chasseral – où vous aurez une des plus belles vues sur la région du Seeland – avant de descendre à Bienne au magasin Alabama pour vous procurer un modèle Jacques et Julien.

    Comments are closed.