Et si Youtube devenait payant ?

youtube

• 8 avril 2016

De « Mee at the Zoo » à « YouTube Red »

Avez vous déjà vu la toute première vidéo postée sur Youtube ? N’ayez crainte, vous n’avez rien perdu. Mais si ces 18 secondes passées en compagnie de Jawed Karim, l’un des trois fondateurs du site, nous apprennent simplement que les « éléphants ont vraiment des longues trompes » et que « c’est plutôt cool », cette bête vidéo marque l’histoire du partage de vidéos sur internet.

Vous le savez, Youtube est aujourd’hui le site d’hébergement de vidéos le plus utilisé au monde. Plus de 2 milliards de personnes y visionnent chaque seconde — oui, oui, chaque seconde ! — quelques 43’000 vidéos. Sacré flux non ?! On estime ainsi qu’il y a sur Youtube environ 1h de vidéo par personne sur terre. Et vous, vous y avez mis combien de temps de vidéo ?

Créé le 14 février 2005 par trois ex-employés de PayPal qui ne fêtaient apparemment pas la Saint Valentin, Youtube a rapidement connu un succès mondial. Et en octobre 2006 déjà, le site est racheté par le géant Google pour la modique somme de 1,54 milliard de dollars. Malgré les profits gigantesques générés par la pub, Google a lancé depuis octobre 2015 une version payante de Youtube. Mais c’est quoi ce délire ?

Youtube à la sauce Netflix

Vous l’avez constaté, Youtube est aujourd’hui spamé par les publicités et placements de produits en tout genre. Et c’est ainsi que le site génère ses recettes. Mais Google tente maintenant une nouvelle stratégie économique : l’abonnement. Pour 9,99$ par mois avec Androïd (ou 12,99$ pour iOS), vous pouvez désormais accéder à « Youtube Red », une version identique à Youtube mais sans pub.

Pas suffisant pour justifier un tel prix ? Ok. Youtube Red a aussi d’autres avantages. Grâce au service Background Play, cette version payante permet enfin de continuer à écouter des vidéos tout en surfant sur d’autres pages. Et les abonnées peuvent aussi créer des playlists visionnables hors connexion et accéder à certaines vidéos inédites.

Convaincus ? Finalement, peu importe puisque cette version n’est pour l’heure disponible qu’aux USA. Mais Youtube Red pourrait un jour arriver en Europe. A voir si le pari de Google fonctionne. Car beaucoup se sont habitués aux quelques secondes de pub avant de voir leur vidéo et ne sont sûrement pas prêts à payer pour du contenu d’ordinaire gratuit. L’avenir dira si les risques pris par Google paieront.

Le mythe de Youtube

Petite anecdote pour ne pas vous laissez sur votre fin. Savez-vous comment Youtube a débuté ? En fait, même les trois co-fondateurs ne sont pas d’accord. L’un affirme que l’idée était de créer un site de rencontre avec support vidéo ; l’autre de diffuser les vidéos du tsunami de 2004 ainsi que celles de Janet Jackson au Super Bowl ; le troisième imaginait un site de partage de vidéos de ses soirées. Au final, Youtube regroupe aujourd’hui toutes ces dimensions.

Et après plus de 10 d’activités, Youtube a aussi créé de nouveaux jobs. Aujourd’hui certains Youtubeurs ont fait du partage de vidéos leur gagne-pain. Parmi les plus célèbres, The Fine Brothers ont récolté quelques 8,5 millions de dollars en une année ; de son côté la violoniste Lindsey Stirling s’est mis plus de 6 millions dans la poche en douze mois.

Entre médium des nouveaux cinéastes professionnels et support publicitaire, Youtube a créé un nouveau marché à exploiter. A vous de voir comment saisir ces nouvelles opportunités.

L’équipe Rosti

    Comments are closed.