20 ans après… voici à quoi ressemblera la Suisse de 2035

switzerland

• 21 mars 2015

And the winner is… Swisstopia!

A quoi ressemblera la Suisse dans 20 ans ? Oui, rien que ça ! C’est la question posée par la Confédération, et plus particulièrement par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) au printemps 2014 lors de son concours d’idées « Demain ? La Suisse ». Ouvert sur invitation, les cinq hautes écoles spécialisées de toutes les régions du pays n’ont pas chômé et ont chacune été invitées à imaginer la Suisse de 2035 et ses 10 millions d’habitants.

Après des mois de luttes sanglantes, nous sommes en mesure de vous annoncer le nom du grand vainqueur : la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture (Hepia) grâce au projet Swisstopia, un hebdomadaire daté du 15 septembre 2035 créé par les étudiants. Un travail conçu sous forme journalistique dont la richesse de son contenu n’est pas étranger à l’approche interdisciplinaire privilégiée par les étudiants. La mise en commun du savoir des étudiants aux différents parcours a ainsi permis d’éviter l’écueil de la perspective d’experts. Des aspects liés à la société, à l’aménagement du territoire, à l’environnement ou encore à l’économie y sont réunis, rendant le projet aussi complet que possible.

 Au boulot !

Les étudiants des filières architecture du paysage, agronomie, génie civil et architecture n’ont pas ménagé leurs efforts pour tenir ce très court délai. Après deux semaines d’ateliers en commun, les deux mois qui ont suivi ont servi à la conception et la finalisation de Swisstopia. Difficile de se projeter dans 20 ans quand on a 20 ans ? Oui, et c’est toute la force de ce projet qui, grâce à l’observation de germes, a réussi à globaliser ces derniers sur l’ensemble du territoire suisse afin d’en dégager les tendances à l’horizon 2035.

Suisse 2035 : idées à foison

Inutile de mentir, peu sont ceux qui peuvent se targuer de connaître leurs voisins (voire même de les reconnaître simplement dans une rue) ! Avec Swisstopia, le changement c’est maintenant ! Et l’hebdomadaire tend bien faire du renforcement des liens sociaux sa priorité. Comment ? Grâce à des associations d’habitants financées par l’Etat qui réaliseraient des prestations profitables à l’ensemble des habitants. En périphérie, les étudiants de l’Hepia prônent une nouvelle façon de se loger et de vivre ensemble en augmentant les espaces communautaires et en créant des espaces privatifs réduits afin que les habitants se rencontrent et que naisse la cohésion sociale qui nous fait défaut actuellement.

Et la périphérie justement ? Le clivage entre ville et campagne devrait disparaître au profit d’une société entièrement urbaine. Urbaine oui, mais résolument verte !

Au centre-ville, privilégions la mobilité douce et les transports publics seront privilégiés au détriment des transports individuels. Les villes en périphérie devront offrir des commerces et des services de proximité afin de réduire les déplacements de ses habitants, notamment en voiture. Le but : urbaniser les périphéries.

Organisation du temps de travail, aménagement de serres en toitures urbaines…. Venez découvrir sans tarder l’hebdomadaire Swisstopia dans son intégralité !

Rendez-vous dans 20 ans !

Camilla Barbezat

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>