Le Montreux jazz et levée à 15 millions en Suisse

• 8 juillet 2015

Rosti-flash du 8 juillet

Retrouvez chaque jour la poêlée d’actualité de l’équipe Rosti, réchauffée de la veille et doré à point pour vous donner la patate dès le matin.

ÇA JAZZ AUJOURD’HUI

C’est bien en ce moment même que Montreux nous propose quelques 380 concerts dont 250 sont gratuits. Pas d’excuse pour ne pas y faire un tour. Par contre si vous voulez dormir sur place, mieux vaut réserver à l’avance car les réservations explosent.

En effet, le festival, c’est plus de 50’000 nuitées chaque année, soit entre 15 et 20% du chiffre d’affaires annuel des hôteliers de la région. Le syndic de Montreux estime d’ailleurs que les retombées économiques de la manifestation sont de l’ordre de 50 millions pour la Riviera.

Rostigraben

Sinon, vous vous rappelez du projet du Montreux Jazz Café qui devrait ouvrir ses portes à l’automne 2016 sur le campus de l’EPFL ? Le « Montreux Jazz Digital Project » s’est donné pour but de répertorier, numériser et indexer le contenu des quelques 5’000 heures de vidéo que le Montreux Jazz a réalisé depuis sa première édition.

L’EPFL veut donc se porter garant de ce patrimoine musical impressionnant en stockant l’ensemble des données audiovisuelles et donnera la possibilité aux visiteurs du bâtiment Under One Roof – qui accueillera le Montreux Jazz Café – de visionner ces archives collector.

15M DE $ POUR UNE BOÎTE SUISSE

La société biopharmaceutique suise Molecular Partners a annoncé hier qu’elle a réussi à rassembler quelques 15 millions de dollars pour entamer la phase 3 du développement de son traitement expérimental contre « la dégénérescence maculaire liée à l’âge ». La quoi ?! En gros, il s’agit d’une accumulation de liquide derrière la rétine qui engendre des déformations de la vision dans le meilleur des cas. Et dans le pire des cas, cette maladie rétinienne peut causer une cécité totale.

Jusqu’à présent, la seule solution pour lutter contre cette maladie consistait en des injections bimensuelles dans l’œil. Pas top. Mais Molecular Partner espère que son médicament expérimental baptisé « Abicipar » pourra soigner cette dégénérescence qui est la cause principale de cécité en Occident.

Rostigraben

Bon tant qu’on parle des yeux, on se permet une petite digression culturelle en mode « le saviez-vous ». Alors on se lance… Saviez-vous que manger des carottes aide à garder une bonne vue ? Pourquoi ? Parce que les carottes contiennent du bêta-carotène, un précurseur de la vitamine A, qui joue un rôle important dans l’adaptation de l’œil à l’obscurité. Et saviez-vous que dans le monde arabe, les femmes s’éclaircissent les yeux avec du jus de… citron ! Ouch, ça doit faire mal. Mais ça donne de jolis yeux très clairs !

Enfin, savez-vous comment on appelle un gars qui fume une demi-douzaine de cigarettes en même temps ? Non ? Ben un “cyclope“ (six-clopes). Ouais ok, c’est pas la meilleure mais avouez que vous avez souri.

PARIS À POIL, C’EST FINI

Milo Moiré, ça vous dit quelque chose ? Si son nom ne vous évoque rien, vous avez peut-être entendu parler de ses performances artistiques plutôt… heu… plutôt audacieuses. Depuis 2007, cette artiste suisse utilise son corps comme mode d’expression et comme véritable outil artistique. L’année dernière, elle avait réalisé une œuvre d’art en expulsant des œufs remplis de peinture de son sexe, debout sur une échelle devant l’entrée de la foire d’art contemporain de Cologne. Why not ?!

Dimanche passé, c’est sur la place Trocadéro à Paris que Milo Moiré s’est exhibée entièrement nue pour son nouveau projet intitulé Nackt Selfies – pas besoin de traduire, vous avez compris le principe. Sauf qu’à poser à poil devant la tour Eiffel avec les passants, l’artiste de 32 ans a fini au poste. On ne sait pas si elle y a passé la nuit dans le plus simple appareil mais dans tous les cas, ses compagnons de cellule ont du être ravis.

Rosti ? 

Et oui, se promener nu dans les rues de Paris, c’est un délit. D’après le droit pénal français « l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15’000 euros d’amende ».

L’exhibition sexuelle donc. Mais là il s’agit d’une exhibition artistique messieurs les gendarmes ! Bon, le juge semble avoir saisi la différence puisque l’artiste s’en est sortie avec un simple avertissement. Mais soyez prudent et pensez aux âmes sensibles avant de sortir nu dans la rue. Tout le monde ne voit pas la nudité comme du lard! A bon entendeur.

Vos images à top@rostigraben.ch

Bien cuite, pas assez cuite ? Comment était la poêlée d’aujourd’hui ? N’hésitez pas à commenter et partager.

    Comments are closed.