Une nouvelle application adaptée à l’Apple Watch et l’iPhone pour les tpg

image

• 24 août 2015

Des transports publics toujours plus high-tech

Il y a moins de deux siècles, on pouvait encore entendre un Genevois demander : « Excusez-moi gentilhomme, pourriez-vous m’indiquer dans combien de temps passe la prochaine carriole pour se rendre à la Place Neuve ? ». Tirés par un ou plusieurs chevaux, les premiers “omnibus hippomobiles“ de la cité de Calvin, limités à 4 places, ont marqué le début des transports publics genevois. C’était en 1833.

Trente ans plus tard, on remplace les chevaux par des machines à vapeur qui actionnent les trams dès 1878 jusqu’à ce que le premier tram électrique de Suisse entre en service en 1881. Il faudra attendre le début du 20ème siècle pour monter dans un autobus ou un trolleybus qui remplaceront progressivement les trams. Et aujourd’hui ? Ces trams sont de retour heureusement et c’est désormais quelques 540’000 voyageurs qui utilisent chaque jour les 427 véhicules des transports publics genevois (tpg) circulant sur un réseau de 423km. On a fait du chemin. Les annonces radiophoniques ont remplacé les « Hue canasson ! » et l’ère des applications mobiles a succédé à celle de la traction hippomobile.

Oui, au 21ème siècle il est possible de consulter tous les horaires – et tous les quais – de tous les arrêts du réseau directement sur son smartphone. En travaillant sur les donnés libres offertes par les tpg et ayant anticipé l’arrivée de l’Apple Watch sur le marché suisse (hier), le développeur indépendant Michael Minelli a mis à disposition du public une nouvelle application iOS qui offre des fonctionnalités intéressantes et complémentaires à l’application officielle des tpg. En plus d’être compatible avec la nouvelle “interface de poignet“ et iPhone, l’appli tpg + permet dès aujourd’hui d’enregistrer vos arrêts favoris et d’être averti en temps réel – par notification Push – des perturbations survenues sur les lignes que vous empruntez régulièrement. Et si vous vous retrouvez perdu au milieu de Genève (tout peut arriver), l’appli localise votre position et vous propose les arrêts les plus proches. Plutôt pratique non

C’est donc le moment de télécharger l’appli non-officielle des transports publics genevois et de profiter du plus (+) qui vous manquait. N’hésitez pas, c’est cadeau!

Photo d’Alain Gavillet

    Comments are closed.