Une culotte hygiénique pour changer la vie des femmes

6664546637_e4b1bb7346_b

• 10 juin 2015

Au delà du tabou

Si les moeurs ont beaucoup évolué ces dernières décennies, “ce qui arrive aux femmes une fois par mois“ reste relativement tabou. On préfère d’ailleurs dire « être indisposée » qu’ « avoir ses règles ». Et plusieurs femmes vivent leurs menstruations comme une honte ou une angoisse.

Mais au moins, en Suisse, les tampons et les serviettes hygiéniques remplissent des rayons entiers dans les magasins et les femmes ont les moyens de se les payer. Ce qui, dans de nombreux pays, est loin d’être le cas.

Pour venir en aide aux femmes d’ici et d’ailleurs, une équipe composée de 7 nanas et d’un mec ont mis au point une “culotte périodique“ qui ressemble comme deux gouttes d’eau à une culotte traditionnelle mais qui protèges de manière efficace et hygiénique durant la période des règles.

Une révolution en Occident et dans les pays en voie de développement

En intégrant directement aux sous-vêtements un rembourrage absorbant et anti-microbien qui retient les fuites tout en gardant les fesses au sec, l’équipe de THINX propose une nouvelle protection hygiénique discrète, pratique et écolo puisque, comme n’importe quel sous-vêtement, ces culottes périodiques se lavent et se portent à nouveau.

Mais la révolution devrait être d’autant plus grande dans les pays en voie de développement dans lesquels on estime que 100’000 millions de femmes ne peuvent pas – ou sont interdites de – aller à l’école, manger ou dormir avec les membres de leur famille durant leurs règles.

Pour des raisons culturelles ou simplement pratiques, les règles mettent en péril l’éducation et l’intégration de millions de femmes. En rendant les règles quasi invisibles, la culotte THINX pourrait ainsi changer la donne dans des régions du monde où les menstruations sont fortement stigmatisées et stigmatisantes.

Solidarité féminine

Même si l’équipe de THINX est pleine de bonnes intentions, à 24 dollars la culotte, beaucoup de femmes vivant dans des pays en voie de développement auront bien du mal à se les payer.

Mais les designeuses de culottes révolutionnaires ont aussi bien conscience de la problématique. Du coup – comme la marque ne peut offrir de culottes à moindre coût –, pour chaque culotte achetée THINX s’engage à envoyer un pack de protections périodiques à une fille vivant dans un pays où les protections hygiéniques sont aussi rares que les trèfles à quatre.

Alors, mesdames, mesdemoiselles, si vous voulez tester une nouvelle solution hygiénique, discrète et écolo pendant vos règles, n’hésitez pas. Car même si vous n’êtes pas convaincues, vous aurez au moins contribué à faciliter la vie d’une autre femme qui a moins de chance que vous. Et en plus d’être confortables, les culottes THINX sont plutôt jolies. Allez voir la collection.

Photo à la une de Bhautik Joshi, Flickr

L’équipe Rosti

    Comments are closed.