Technologie + altruisme: des entrepreneurs relèvent le défi

10298667_628073337282051_429437792172837448_n

• 19 janvier 2016

« Let’s Do Good »

Frères et co-fondateurs de la start-up Goodwall basée à Genève, Omar et Taha Bawa ont été baignés depuis leur tendre enfance dans l’univers de la générosité. Leurs parents travaillant pour diverses associations telles que Save the Children, the Who ou encore pour la lutte contre le SIDA, ils leur ont inculqué la notion de partage, d’altruisme et d’amour porté à l’égard d’autrui. C’est ainsi que Goodwall est né avec un site internet lancé en février 2014 avec l’aide de Marcus Bonalumi.

Conscients d’être utopistes, Goodwall est un site internet qui pousse les jeunes « To do good ». Comment ? En incitant les futurs étudiants à posséder un « Good CV » pour les faire entrer dans les universités réputées du monde entier.

C’est sous forme de quizz que l’on entre dans l’univers Goodwall. Londres, Washington, New York…? Où veux-tu aller étudier ? Que veux-tu étudier ? Quels sont les programmes que les universités te proposent ? Quelles sont tes compétences ? Et plus le curriculum vitae sera rempli de bonnes actions, plus l’université sera intéressée à accueillir chez elle un élève qui répond à ses critères de sélection tout en faisant progresser le monde dans le bon sens. Mais ceci n’est qu’un début ! Goodwall espère un jour avoir la possibilité de les aider à trouver un emploi, de la même manière que de les avoir fait rentrer à l’université. Un modèle à l’américaine, le futur Tripadvisor des étudiants universitaires.

Réapprendre à vivre ensemble

Pour ces trois entrepreneurs, entreprendre une bonne action doit devenir aujourd’hui un réflexe, un comportement qui « va de soi » pour les futurs adultes et futurs dirigeants de notre monde !

A petite ou grande échelle, chacun d’entre nous, et pas uniquement la jeunesse, est capable de rendre son quotidien, ainsi que celui d’autrui, plus agréable car « Il faut donner son bien, et non celui des autres, et il faut savoir donner. C’est le secret du bonheur, et peu le savent. ».

Cette citation d’Anatole France est une belle source d’inspiration pour Omar, Taha Bawa et Marcus Bonalumi.

Comment les soutenir ? Créez votre Good CV sur leur site Goodwall.org ou suivez-les via Facebook.

Julia Martin

    Comments are closed.