Histoire de PQ : cette start-up vous promet un trône absolu

rosti4

• 28 février 2015

Les chevaliers qui votre derch veulent essuyer

« Jamais plus de PQ vous ne manquerez ; Léger vous voyagerez ; Vos latrines vous égayerez ». Tels sont les 3 vœux auxquels les Rois du PQ ont prêté serment. Mais c’est quoi cette idée de m… ? Le concept fait sourire mais la démarche est mûrement réfléchie.

Qu’on vante nos performances scatologiques ou qu’on rougisse d’aller au petit coin, une chose est sûre : on se sent toujours un peu con quand on rentre des courses avec un pack de 24 rouleaux de PQ sous le bras. Mais comment éviter de se taper la honte dans le métro ou à l’arrêt de bus ? Alexander Imhoff a trouvé la solution.

Jeune entrepreneur qui ne manque pas d’humour, Alexander a imaginé une entreprise de livraison (bi)mensuelle de papier hygiénique à domicile ! Et dire que personne n’avait osé avant les Rois du PQ… Pourtant, tout le monde en utilise. Donc tout le monde en achète non ?!

rosti2

Êtes-vous plutôt « Petit Poney » ou « Gros Cheval » ?

Saviez-vous qu’en Suisse, la consommation moyenne de PQ par habitant avoisine les 9 rouleaux par mois ? Et que mises bout à bout, les feuilles de papier hygiénique utilisées sur une année couvre une distance d’environ… 2 km ?! Lui non plus n’y avait pas prêté plus d’attention. Mais c’est une vraie étude statistique qu’Alexander a menée pour analyser nos besoins au petit coin.

Autant dire qu’un rouleau standard de 16,1 mètres ne fait pas long feu. Alors afin d’éviter de se retrouver sur le trône les fesses crottées sans papier à proximité, les Rois du PQ vous livrent (bi)mensuellement et en toute discrétion de quoi vous essuyer. « Petit Poney » (9 rouleaux par mois) ou « Gros Cheval » (12 rouleaux par mois), chacun adaptera sa commande en fonction de ses besoins.

Et de ses goûts. 9 couleurs, 3 épaisseurs de papier, une douceur de plume et un parfum boisé vous garantissent un confort maximal. De plus, les Rois du PQ tiennent à leur environnement. Leur papier est certifié sans danger pour les égouts et les fosses septiques, recyclable et même biodégradable pour parer à une envie soudaine en pleine chevauchée.

rosti3

Un PQ royal, sérieux ?

Vendre du PQ comme une « étoffe royale » ? Et pourquoi pas ? Bien conscient de la nature « quelconque » de leur produit, les Rois du PQ ne sont pas de simples opportunistes profitant des nouvelles possibilités du e-commerce. C’est d’abord un ton humoristique et esprit décalé que l’entreprise morgienne offre aux consommateurs.

L’idée est de faire d’un produit banalisé un élément fédérateur qui donne le sourire tout en étant utile à chacun. Par exemple, en visite chez des amis, pourquoi ne pas leur offrir quelques rouleaux d’un noble papier plutôt qu’un traditionnel bouquet encombrant à trimballer ? Car – discrétion oblige – les étoffes royales sont inséparables de leurs petites boîtes en carton carrées.

Et pour ne rien gâcher à cette noble mission que se sont lancée les Rois du PQ, la mise en boîte et l’étiquetage des produits est assuré par la Cité Radieuse, une institution pour personnes handicapée basée à Echichens. « Une occupation sympa pour nos ateliers et un rythme de travail tout à fait adapté » se réjouit Joseph Jacquérioz, directeur de l’institution.

rosti11

Comme diraient les Rois du PQ, il ne tient maintenant qu’à vous de « reprendre le contrôle de votre trône » !

Pour commander vos étoffes royales et découvrir l’univers aussi burlesque que chevaleresque des Rois du PQ, c’est par ici. Et pour ne pas perdre le fil, suivez-les via Facebook ou Instagram.

Rostigraben

Vous aussi, contribuez sur Rostigraben. Partagez cet article ou parlez-nous de vous et nous écrirons votre histoire qui fera avancer la Suisse.

À lire : le Stand Up Paddle Race, nouvelle discipline qui fait surfer la Suisse

À lire : Joelle Jungo et sa traversée de l’Asie sac sur le dos

#faisonsavancerlasuisse

    Comments are closed.