La NASA a besoin de vous pour détecter les astéroïdes

8580210457_d64ef28de7_z

• 26 janvier 2016

Les pieds sur terre, la tête en l’air

Génération après génération, les êtres humains ont regardé vers le ciel et ses étoiles. Les Egyptiens, les Incas ou les Mayas ne sont que les exemples les plus connus des peuples qui se sont profilés comme d’incroyables astronomes. Saviez-vous que de nombreux historiens, anthropologues et autres scientifiques pensent que l’île de Pâques, dans le Pacifique, a été découverte par des peuples venus de Nouvelle-Zélande, guidés par les étoiles ? Ou que le Sphinx serait le centre d’une grande horloge astrologique ?

Quoi qu’il en soit, les mystères du ciel ont fasciné et fascinent toujours. Surtout que désormais, nous détenons des technologies de pointe pour observer les étoiles filantes et les nébuleuses, tenter d’envoyer un SMS à E.T. ou chercher des exo-planètes qui présentent des caractéristiques identiques à la Terre et qu’on pourrait peut-être coloniser.

Et le plus cool, c’est que ces télescopes sont devenus relativement abordables pour la plupart d’entre nous. Conscient de cette démocratisation de l’observation scientifique du ciel, la NASA demande votre aide. Oui, oui, la NASA ! L’organisation la plus connue et la plus importante du monde dans le domaine spatial vous propose de participer à la détection d’astéroïdes qui se promènent là-bas, quelque part, entre la Terre et l’infini…

Tous à vos télescopes !

Il y a bientôt deux ans déjà, la NASA lançait un premier concours ouvert à tous ceux qui pensaient pouvoir améliorer leur algorithme destiné à repérer les astéroïdes.

Puis, les experts du National Aeronautics and Space Administration ont développé un nouveau logiciel disponible en open source permettant à tout un chacun d’analyser des images du ciel produites à travers son propre télescope.

Nom de code : « Asteroid Data Hunter ». C’est sous cet intitulé digne des épisodes de Star Trek que la NASA a mis à disposition son nouveau logiciel gratuit, aussi facile à utiliser qu’à installer.

Alors comment ça marche cette histoire ?

Vous êtes passionné-e par le ciel et ses mystères ? Vous voulez participer à un projet scientifique planétaire ou simplement retardez l’apocalypse ? Alors n’hésitez pas à télécharger l’app Asteroid Data Hunter, puis d’y télécharger les images obtenues grâce à votre télescope. En effet, le logiciel de la NASA détecte la présence éventuelle d’astéroïdes. Si vous avez regardé dans la bonne direction, le logiciel vérifie si l’astéroïde a déjà été répertorié ou transmet la nouvelle découverte au « Minor Planet Center ».

Grâce à ce nouvel outil, la NASA compte maintenant sur les astronomes amateurs pour inventorier un maximum d’astéroïdes et éviter qu’un gros caillou nous arrive dessus ces prochaines années ! Mais soyez rassuré, l’espace intéresse de plus en plus de personnes prêtes à partager leurs découvertes et leurs clichés. Un petit exemple : en 2007, une application nommée « Galaxy Zoo » présentait des milliers de photos de galaxies prises par le célèbre télescope Hubble. Il était ensuite demandé aux internautes de les identifier et de les classer.

Résultat : à ce jour, plus de 150’000 passionné-e-s ont procédé à la classification de 50 millions de photos ! La NASA a donc toutes les raisons de penser qu’ « Asteroid Data Hunter » connaîtra un succès similaire et que le ciel n’est pas prêt de nous tomber sur la tête !

Photo de Jacsonquerubin via Flickr

Damien Gaillet

    Comments are closed.