Devenir le prochain Steve Jobs, c’est facile

innovation_park-1024x512

• 21 novembre 2014

L’entrepreneuriat comme solution à la crise 

« Pour sortir de la crise, il faut favoriser l’entrepreneuriat ». C’est la porte ouverte qu’enfonçait l’OCDE en 2012 déjà. Oui, on le sait, entreprendre c’est bien, mais bien entreprendre c’est mieux !

Nos voisins français l’ont bien compris et multiplient les initiatives visant à redorer l’image de l’entreprise et encourager l’entrepreneuriat des jeunes, futurs acteurs du redressement productif. Des stages de professeurs en entreprise aux concours nationaux, en passant par l’intervention d’entrepreneurs dans les classes…Autant de mesures visant à favoriser le rapprochement entre le monde de l’école et des entreprises.

Un remède efficace contre la morosité économique mais qui se heurte à de nombreux freins : manque de liquidités, inexpérience professionnelle, peur de l’échec. Une tension entre l’envie de cette jeune génération d’individus de construire quelque chose et les pressions extérieures qui amène la plupart d’entre eux à renoncer à leur projet.

Et la Suisse dans tous ça ? 

Ca bouge aussi ! Pour fêter ses 10 ans, la Vice-présidence pour l’Innovation et la Valorisation s’est jointe à la semaine mondiale de l’entrepreneuriat afin d’organiser la première édition des Journées de l’Entrepreneuriat.

Date de l’événement: du mercredi 19 au vendredi 21 novembre 2014

Lieu: au Rolex Learning Center et à l’EPFL Innovation Park

Objectif: Il est simple. Il s’agit d’encourager nos futurs entrepreneurs à se lancer dans la création d’entreprises en leur fournissant les outils nécessaires à la création de projets.

Day 1 – mercredi 19 novembre 2014

Un premier jour placé sous le signe des conférences (ou keynote en langage Apple) ! Qui peut m’aider à lancer mon entreprise ici et comment ? Pourquoi lire des livres sur l’entrepreneuriat ? Comment amasser 1 million de dollars ? Le tout animé par des conférenciers d’expérience.

Day 2 – jeudi 20 novembre 2014

Ecouter c’est bien, mais place à l’action ! Hop ! Le deuxième jour était consacré à des workshops : Comment investir dans des start-ups ? Comment favoriser la créativité ? Des conférences ont également permis aux entrepreneurs de témoigner sur leurs difficultés et leurs échecs avant d’avoir rencontré le succès.

Day 3 – vendredi 21 novembre 2014

Et parce que même les meilleurs d’entre nous savent s’amuser, une compétition (ne rêvez pas, on s’adresse à de futurs entrepreneurs), suivi d’un apéro, clôturait cet ultime journée de boot camp. 17 entreprises et start-ups se mettront au défi des équipes de 5 à 6 personnes chargées de résoudre les énigmes et faire face aux tâches confiées à leur équipe à chaque poste. L’occasion d’échanger et de rencontrer de nouveaux visages pour en apprendre davantage sur les activités de chacun.

Vous n’avez désormais plus d’excuses… !

Camilla Barbezat

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>