Éclosion de deux soeurs, Deborah et Elisa, créatrices de mode en Suisse

11262478_392573034263834_3931839076984783030_n

• 8 juin 2015

Du soleil plein le sac

Concevoir sa propre ligne de mode, créer des sacs à mains tendances et artistiques… c’est sûrement le rêve de beaucoup de petites filles. Sauf qu’une fois que celles-ci deviennent grandes, les rêves deviennent des défis. Mais les défis, Deborah et Elisa se sont données les moyens de les relever.

Ces deux sœurs jumelles originaires de Genève ont créé ensemble leur propre marque de sacs à mains aux saveurs et aux couleurs vivifiantes des Bahamas. En lançant « Exuma », les frangines amènent le soleil et la chaleur des îles paradisiaques de la mer des Caraïbes – où se trouvent les îles Exumas – jusque dans nos sacs, nos trousses et nos pochettes.

En misant sur une main d’œuvre locale et des matières premières (cuir, mercerie) européennes, Deborah et Elisa tiennent à ce que leurs créations soient produites de manière responsable et éthique.

Manufacture geneve

Créatives et entrepreneuses

L’âme d’artiste, les Genevoises semblent l’avoir depuis qu’elles savent tenir un crayon. « Nous avons toujours été très impliquées dans la mode, l’art, la musique, etc. Petites déjà, nous formions des groupes de musique et avions la manie de bricoler tout et rien avec nos mains, toujours avec cette soif de créer ».

Avec Exuma, les designeuses peuvent maintenant étancher cette soif et mettre à profit ce qu’elles ont acquis pendant leur formation respective. Elisa a suivi des études dans la mode à Genève tandis que Deborah s’est exilée à Londres pour se former dans les médias et la communication.

Deux sœurs, deux champs d’expertise, deux passions. « Exuma nous permet de puiser notre énergie dans deux domaines auxquels nous aspirons : la création artistique et l’entrepreneuriat. »

11039846_387480941439710_6517448664243394454_n

Des sacs qui font avancer la Suisse

Pas toujours évident de faire bouger un pays en vendant des sacs à main. Mais encore une fois, les fondatrices de Exuma ont relevé le défi et contribuent à produire localement pour créer des emplois et développer une conscience plus éthique dans la fabrication de sacs à main.

« Nos produits sont issus d’Europe, à l’exception de quelques textiles fait-main par des artisans bahamiens. Nous aspirons à travailler avec la Suisse et fabriquons nos petites pochettes de plage “swissmade“ avec Label Bobine, une manufacture genevoise créée par l’association SOSfemmes qui emploie des femmes en difficulté dans un processus de réinsertion socio-professionnelle. »

Les jeunes entrepreneuses estiment aussi que la Suisse, avec sa grande diversité culturelle et linguistique, doit miser sur davantage de collaboration et de communication interrégionales pour développer de nouvelles marques et de nouveaux artistes mais aussi toucher une plus large audience et se créer des opportunités plus rapidement.

« Nous sommes ravies de sentir qu’il y a vraiment une éclosion d’artistes et créateurs suisses en ce moment grâce au phénomène des “Popup stores“ ou boutiques éphémères, d’où l’utilité des collaborations. Ensemble nous faisons plus de bruit que seul. Il faut que les Suisses se soutiennent, partagent, communiquent et collaborent ensemble ! »

unnamed

Merci Deborah, merci Elisa. Comme vous le dites, « ensemble nous faisons plus de bruit que seul » !

Vous voulez retrouver les créations de Deborah et Elisa ? Alors faites un tour sur leur site, leur page Facebook ou leur Instagram. Vous pouvez aussi directement les contacter par mail.

L’équipe Rosti

Vous aussi, contribuez au mouvement Rostigraben. Partagez cet article ou parlez-nous de vous et nous écrirons votre histoire qui fera avancer la Suisse. Suivez-nous sur FB pour ne rien manquer.

    Comments are closed.