Comment une start-up suisse est en train de révolutionner les transports publics

1*Yj_uANoh1pt7s7_i7Mx42w

• 27 juillet 2016

Collectiviser l’autonomie

De James Bond à Tesla en passant par Google, les voitures sans chauffeur sont passées de la fiction du grand écran à l’asphalte, bien réel. Parés de capteurs et de caméras, les véhicules revendiquent aujourd’hui leur autonomie. Mais une start-up suisse estime que le véritable progrès ne réside pas dans la voiture elle-même.

Lancée en 2014 à l’EPFL, BestMile considère que c’est en collectivisant les véhicules que s’opérera la révolution des transports. Avec sa plateforme avant-gardiste, l’équipe de visionnaires entend permettre l’exploitation et l’optimisation de flottes de véhicules autonomes, indépendamment de leur marque et de leur type. La plateforme permet d’optimiser en temps réel le dispatch et le routing des véhicules afin d’offrir une solution de mobilité flexible, efficiente et de réduire l’empreinte écologique de ces systèmes.

Et ces transports publics hi-tech ont déjà fait leur preuve, en Suisse notamment. Les cars postaux de Sion se sont par exemple dotés de deux navettes autonomes. Capable d’être exploitées collectivement grâce à la plateforme développée par BestMile, les navettes s’adaptent en continu aux conditions du réseau.

Ça roule pour BestMile

De Lausanne à San Francisco, les entrepreneurs suisses ont su convaincre les investisseurs. Le 21 juillet, l’équipe de BestMile annonçait avoir bouclé un premier tour de levée de fonds de quelques 2,5 millions de dollars. De quoi consolider sa position d’acteur-clé dans l’industrie de la mobilité.

En partenariat avec l’Institut fédéral de technologie, le LUTS et l’EPFL, BestMile a déjà noué de solides relations entrepreneuriales, notamment avec la jeune et prometteuse entreprise Next basée dans la Silicon Valley. Et peut-être qu’Elon Musk (qui vient de communiquer la deuxième partie de son Master Plan pour Tesla) convoitera la technologie de l’équipe suisse pour booster ses projets fous de mobilité du futur ?

Alors que les transports contribuent massivement au changement climatique (26% des émissions carbones aux USA), de nouvelles alternatives de mobilité s’imposent comme l’un des plus grands challenges auquel nos sociétés sont confrontées. L’équipe de BestMile détient sans doute une partie de la solution.

Intéressé-e par les activités de BestMile ? Visitez sans plus tarder leur site officiel

L’équipe Rosti

Photo: John Goode, Flickr

 

À lire : « Thomas et son café 100% traçable dans une capsule 100% biodégradable »

Vos réactions 

    Comments are closed.